« Son Libre » 4ème saison

par Olivier Benizeau

La Java – Paris

Mardi 4 Mars 2014

1ère partie : « Pas/Sages »

Son Libre 4 Mars 2014 PAS SAGES (2)Alexandre AUTHELAIN : saxophone ténor, clarinette ; Aymeric AVICE : trompette ; Frédéric GASTARD : saxophone basse; Ramon LOPEZ : batterie

Quatre musiciens au talent connu et reconnu, réunis pour une création initiée par Alexandre AUTHELAIN qui est également un des directeurs artistiques de « Son Libre ».

Ce quartet a interprété autour de thèmes minimaux une musique improvisée reposant sur des variations de rythme et constituant un voyage sans frontières culturelles et esthétiques. Avec Alexandre AUTHELAIN alternant saxophone et clarinette, et Aymeric AVICE à la trompette comme solistes, et avec Frédéric GASTARD, au saxophone basse et Ramon LOPEZ pour assurer une très solide assise rythmique, on a eu l’impression par instants que ces quatre musiciens cherchaient à approcher le point de rupture sans pour autant franchir le pas décisif.

Du vrai « jazz libre », tout à fait original comme on aimerait en entendre plus souvent.

J’ai été étonné par le rôle affecté à Frédéric GASTARD dans cette formation, tout en retenue, lui qui joue habituellement les boutefeux comme c’est le cas au sein du groupe « Journal Intime ». Il a eu d’autant plus de mérite à s’exprimer de la sorte que Ramon LOPEZ a paru, par moments, chercher à le pousser dans ses derniers retranchements.

Deux mots peuvent résumer la musique jouée par ces quatre artistes : liberté et équilibre.

Il ne reste plus qu’à espérer qu’on ne tardera pas à réécouter, pour notre plus grand plaisir, ces quatre compères.

2ème partie : Joëlle LEANDRE : contrebasse, voix – Serge TEYSSOT GAY : guitare électrique

Son Libre 4 Mars 2014 J LEANDRE S TEYSSOT GAY 3 (2)Ces deux artistes classés par certains critiques et par certains marchands d’étiquettes dans des univers musicaux différents, ont interprété une musique palpitante tendant vers la transe. On a entendu différentes ambiances sonores exprimées soit de manière dépouillée, soit dans un style dense, Joëlle LEANDRE y ajoutant avec sa voix une dimension charnelle. Un véritable enchantement.

Si  vous  voulez poursuivre cette « échappée belle » avec ces deux formidables artistes, faites l’acquisition, sans plus tarder, de leur album « Trans ». Plaisir garanti.

 

Prochain concert « Son Libre » à la Java le mardi 8 Avril 2014

1ère partie – WATT – quatuor de clarinettes

Julien PONTVIANNE, Antonin TRI HOANG, Jean DOUSTEYSSIER, Jean-Brice GODET

Deux clarinettes basses et deux clarinettes pour une musique minimaliste avec un spectre de timbres limitée mais avec une approche originale de la part de quatre musiciens affectionnant l’improvisation quel que soit leur champ d’expression : jazz, musique expérimentale ou musique contemporaine.

2ème partie Carlos MAZA, piano – Ana Carla MAZA, violoncelle et voix

Tout d’abord je tiens à présenter mes excuses à nos lecteurs pour avoir commis deux erreurs dans l’annonce de cette prestation dans une précédente chronique. Carlos MAZA est chilien et non cubain bien qu’il ait vécu à CUBA et sa fille se prénomme Ana Carla et non Carla (comme l’épouse du Chef de l’Union des Micros Planqués).

Avec ce duo familial et talentueux, il nous est promis une musique de chambre contemporaine faite de sensibilité, de diversité et d’improvisation.

 

 

 

 

condividi su:

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *